RETOUR SUR LA QUINZAINE 2017 : RENCONTRES

Categories: Evenements,News

Dans un contexte d’échange et de dialogue interculturel, Strass’Iran a organisé plusieurs rencontres sur les thématiques diverses pour cette cinquième édition de la quinzaine culturelle iranienne.

Le mercredi 15 mars, la librairie Kléber a réuni plus de 250 personnes autour de la rencontre sur le voyage en Iran en présence de Alain JUND adjoint au maire de Strasbourg, Geneviève ENGEL photographe et la représentante de l’agence de voyage Terra Nobilis à Strasbourg. Le récit de voyage de Laurent KOHLER architecte et dessinateur sur le voyage en Iran et surtout à Ispahan a été lu par Geneviève ENGEL. « J’ai porté ce projet d’aller en Iran en moi pendant trente-sept ans ». Dans le récit, M. KOHLER raconte l’histoire de découverte de la ville de Ispahan sa ville préférée en Iran qu’il la compare avec Florence, ainsi que d’autres villes comme Téhéran et Chiraz.

Conférence Voyage en Iran2

Pour Alain JUND, l’Iran est un des pays qui est le plus en altérité y compris dans l’image qu’on en a et dans la réalité qui se propage progressivement. C’est le moment de voyager en Iran, parce qu’il faut y aller le plus tôt possible par rapport à la masse de touristes qu’il peut y avoir, c’est dans ces moments-là, que nous pouvons faire des rencontres. C’est très facile de voyager en Iran, ni physiquement, ni en termes de sécurité, il n’y a aucun problème. L’Iran a potentiel culturel considérable, il y a plus de 15 sites d’UNESCO et c’est aussi un pays de poètes et de poèmes. Geneviève ENGEL photographe professionnel a récité son témoignage de voyage et les photos de l’Iran.

Les rencontres littéraires se sont enchaînées le jeudi 16 mars avec Mahtab SABOORI auteure de Conte « Passage par des rêves en noir et blanc » et le vendredi 17 mars rencontre sur le polar à l’iranienne avec Nairi NAHAPETIAN, romancière qui écrit des romans policiers pendants lesquelles elles ont parlé de leurs ouvrages. Nairi NAHAPETIAN a précisément répondu aux questions concernant son dernier livre « Le Mage de l’Hôtel Royal » (édition de l’Aube Noire, 2017).

20170316_151849082_iOS   20170317_150526300_iOS

Le vendredi 24 mars a eu lieu la rencontre et la lecture des poèmes persanes avec Reza AFSHAR NADERI qui a présenté son ouvrage « Poètes libertaires d’Iran », Suzie ZIAI présidente de l’audiobook qui a récité des poèmes en persan et Mehrdad BARAN chef d’orchestre et violoniste qui a accompagné la lecture avec le violon.

IMG_5247

La dernière rencontre littéraire a eu lieu le 25 mars à la librairie Kléber avec deux romancières iraniennes, Parisa REZA et Bahiyyih NAKHJAVANI. Parisa Reza a publié deux romans, le premier « Les jardins de consolation » a reçu le prix Senghor 2015. Elle a surtout parlé sur son deuxième roman « Le parfum de l’innocence » qui vient d’être publié par édition Gallimard. Bahiyyih NAKHJAVANI a publié quatre romans principalement en anglais. Elle a principalement parlé de son dernier roman « Eux et Nous » traduit en français par Christine Le Bœuf.

IMG_5426

Auteur: strassiran

Laisser un commentaire